Treillages Martin : sujets sur la décoration exterieure / intérieure » La restauration de treillage : étapes et conseils

La restauration de treillage : étapes et conseils

treillage restaure

Vous avez installé un treillage dans votre jardin, mais celui-ci nécessite une restauration ? Pour restaurer votre treillage, certaines étapes spécifiques doivent être suivies pour une réparation réalisée correctement. Pour vous aider dans cette opération, voici tous nos conseils pratiques : du matériel à utiliser aux différentes étapes à suivre, voici tout ce qu’il faut savoir sur la restauration du treillage.

Informations préalables avant de se lancer dans la restauration de son treillage

Pour entretenir votre treillage, il est conseillé d’attendre que vos plantes grimpantes ou arbustes soient dépourvus de leurs feuilles. En revanche, il est essentiel d’intervenir en dehors des périodes de gel, car les tiges sont fragilisées par le froid.

En ce qui concerne le matériel nécessaire, vous avez besoin d’une brosse, de peinture et de liens en plastique.

Les étapes pour restaurer son treillage

Pour restaurer votre treillage, voici les différentes étapes à suivre :

  • Dépalissez les tiges : durant la période hivernale, vérifiez avec attention les supports de vos végétaux grimpants. Dépalissez ensuite les tiges avec précaution en laissant retomber les plus souples et en fixant un support temporaire de type tuteur pour les plus lignifiées.
  • Enlevez votre treillage pour le restaurer : déposez votre treillage pour le brosser, lui donner un coup de peinture ou réparer ses parties cassées. Il est conseillé de ne pas réaliser ces étapes sans avoir démonté votre treillage, car vous risquez de le briser. Profitez de cette étape pour vérifier l’état du système d’ancrage.
  • Remettez le treillage : avant de le remettre, faites toutes les restaurations nécessaires. Vous pouvez par exemple changer les parties qui sont endommagées. Une fois que votre treillage est restauré, reposez-le en prenant soin de vérifier que l’espace à l’arrière soit suffisamment large pour que l’air circule bien entre le mur et les branches sarmenteuses. Si vous ne pensez pas à ce point, vos plantes peuvent faner ou pourrir. Pensez aussi à planter vos plantes à au moins 30 cm du mur pour qu’elles se développent correctement. Si cela est nécessaire, posez des supports plus épais.
Autres sujet :   Comment bien choisir une plante grimpante ?

Conseils pour bien entretenir votre treillage

L’entretien de votre treillage dépend du matériau utilisé. Cette étape se fait de préférence en hiver ou à la suite d’une taille importante de votre plante. Si votre treillage est en bois, son entretien passe par un brossage régulier et par l’application d’une lasure ou d’un produit de traitement afin qu’il résiste aux intempéries.

Si vous disposez d’un treillage en fer, il faut penser à le brosser et à appliquer un produit anti-rouille pour éviter la corrosion. Un coup de peinture pour fer est aussi possible.
Pour ce qui est des treillages en PVC, ils n’ont pas besoin d’entretien particulier. Il suffit juste de vérifier les fixations et la solidité de l’ensemble.