Treillages Martin : sujets sur la décoration exterieure / intérieure » Plantes grimpantes : comment bien les planter ?

Plantes grimpantes : comment bien les planter ?

bien planter plantes grimpantes

Vous souhaitez planter des plantes grimpantes afin d’embellir votre jardin ? Pour cela, il est préférable d’attendre l’automne : c’est la saison la plus propice à la plantation des vivaces, dont les grimpantes. Les plantes grimpantes doivent être choisies et plantées selon le rendu de leur développement. Par exemple, une plante grimpante comme la clématite mettra en valeur une zone tandis que la vigne vierge permettra de recouvrir une façade. Pour vous aider à bien planter vos plantes grimpantes, voici tous nos conseils pratiques.

Le support pour planter vos plantes grimpantes

Avant de planter vos plantes grimpantes, il est important de choisir un support afin de les fixer. N’oubliez pas non plus les attaches qui ont pour but de maintenir la plante sur son support (ne serrez pas trop). Attention : toutes les plantes grimpantes ne sont pas en mesure de s’agripper au support. En effet, certaines variétés doivent être aidées alors que d’autres s’accrochent avec facilité. Ne choisissez donc pas vos plantes grimpantes et votre support au hasard !

Accrochez sur le mur un treillage ou des fils de fer. Vous pouvez les attacher verticalement ou horizontalement en fonction de la plante et de la direction que vous souhaitez lui donner.

Conseil pratique : le treillage est à fixer à 3-5 mètres du mur pour que les branches puissent bien s’enrouler autour du support choisi.

Autres sujet :   Le métier de jardinier

Les étapes pour bien planter vos plantes grimpantes

Une fois votre support en place, vous pouvez vous lancer dans la plantation de vos plantes grimpantes.

Les plantes grimpantes sont disponibles en conteneur. Elles peuvent donc être plantées à tout moment de l’année, mais l’automne et hors période de gel sont les saisons les plus propices. Vos plantes reprendront ensuite que si vous leur fournissez un arrosage régulier.

En ce qui concerne les étapes de plantation, c’est assez simple. En premier, formez un trou à côté du support sur lequel votre plante s’agrippera (la taille du trou dépend des dimensions du conteneur et doit être plus grande que ce dernier). Décompactez ensuite le fond du trou, ôtez la plante de son conteneur, puis mettez la motte dans de l’eau pour la réhydrater (trempez-la jusqu’à ce qu’elle ne forme plus de bulles). Les racines ont formé un chignon ? Démêlez-les doucement pour faciliter l’enracinement.

Dans le trou, placez la motte doucement inclinée, rebouchez le trou, puis faites une cuvette avant d’arroser. A la surface du trou, paillez d’une couche de 5 à 10 cm (le paillage est essentiel puisqu’il conserve l’humidité et évite le décompactage rapide du sol).

Une fois votre plante grimpante plantée, son entretien est très facile. En effet, il suffit de la nettoyer et de tailler légèrement les rameaux en automne. Pour certaines plantes grimpantes, des tailles pluri-annuelles sont nécessaires. Ceci est le cas de glycines.

Autres sujet :   Zoom sur 3 clôtures végétales tendance

Derniers conseils pour planter vos plantes grimpantes

Pour une plantation optimale, voici nos derniers conseils :

  • Évitez de planter votre plante grimpante au vent.
  • Limitez l’apport d’engrais pour éviter la croissance du feuillage au détriment des fleurs.
  • Ajoutez de la tourbe si votre sol est sableux.
  • Disposez un lit de graviers ou de billes d’argile au fond du trou si la terre est compacte et lourde.
  • Protégez le pied de la plante avec un paillis de copeaux de bois ou des morceaux de tuile afin d’isoler les racines des rayons du soleil.
  • Taillez les rameaux et retirez le bois mort à la fin de l’hiver pour faciliter la prochaine floraison.
  • Ne serrez pas trop les liens reliant le tuteur à la plante lorsque les tiges sont encore souples et jeunes.

Il ne vous reste plus qu’à planter votre plante grimpante et à profiter de sa belle floraison !