Treillages Martin : sujets sur la décoration exterieure / intérieure » Comment bien choisir une plante grimpante ?

Comment bien choisir une plante grimpante ?

plante grimpante muret

Les plantes grimpantes connaissent un grand succès auprès des décorateurs en herbe qui souhaitent apporter une touche de fraîcheur et de nature à l’intérieur de leur habitat ou à l’extérieur… Fleuries, parfumées parfois, elles ornent les balcons, les terrasses avec beaucoup de charme et de délicatesse. Nous vous donnons quelques astuces pour bien les choisir et les entretenir, pour embellir vos espaces sans vous perdre. Originales ou classiques, délicates ou exubérantes, élégantes dans tous les cas elles sauront s’adapter à tous les environnements aussi bien en bac qu’en pleine terre. 

Plantes grimpantes : ce que vous devez savoir avant de choisir

Avant de vous lancer, prenez le temps de vérifier au préalable que vous disposez de suffisamment d’espace pour les accueillir, des supports qui vont les soutenir et le niveau d’exposition pour planter au bon endroit. Les plantes grimpantes se distinguent d’abord entre celles qui nécessiteront un support pour s’épanouir (treillages bois, palissades, …) comme les clématites, les rosiers qui auront besoin d’attaches et les plantes aux racines aériennes comme le lierre qui s’agripperont toutes seules. En cas de mur mitoyen, évitez les plantes trop envahissantes qui pourraient causer des dégâts dont vous serez responsable. Les treillages et les tuteurs permettent de soutenir la plante pour lui donner l’opportunité de grandir : il faut choisir la taille et leur épaisseur en fonction des plantes qu’elles vont accueillir et qui vont peser, les plantes lourdes auront besoin d’un support large et solide.

Tout amateur de jardinage le sait : l’exposition est reine. La lumière étant capitale, pour pousser une plante grimpante mal orientée ou mal exposée ne donnera pas de résultats esthétiques.
Il faut penser aussi à l’environnement de la plante : une météo capricieuse peut venir contrarier vos plans. Pour les régions les moins chaudes, le voile d’hivernage peut être une solution, bien que délicat à utiliser pour les plantes grimpantes. 

Quelles variétés de plantes grimpantes choisir ?

Si vous souhaitez une plante grimpante vivace qui va tapisser vos murs vous pouvez choisir la glycine. De nature robuste, elle développera ses lianes rapidement et sachez qu’elle est solide et résistante. Il faut régulièrement la tailler.
Le lierre, particulièrement utilisé dans les jardins français, s’insère partout et résiste à des climats rugueux; ses racines aériennes permettent de couvrir une grande surface à cacher par exemple : grillages, murets…
La vigne vierge a une croissance rapide : sa floraison au printemps déploie toutes ses feuilles et ses branches pour embellir rapidement les jardins, les terrasses.

Les plantes rustiques et exotiques comme le jasmin d’hiver, l’hortensia, le bougainviller ou encore la passiflore offrent des floraisons exceptionnelles. Certaines comme le pois de senteur vivent bien toute l’année et s’adaptent même à des climats rigoureux.
Il faut éviter quelle que soit la plante grimpante, de planter en hiver au risque de voir vos efforts vains. Pour des plantes grimpantes plus atypiques et originales, vous pouvez opter pour la trompette de Virginie ou le kiwi d’ornement.