Treillages Martin : sujets sur la décoration exterieure / intérieure » Les différents éléments du treillage

Les différents éléments du treillage

les differents elements du treillage

Élément décoratif à part entière au sein des jardins, le treillage est un aménagement idéal pour décorer un espace, pour couvrir un mur et pour permettre à une plante de se développer. Autres avantages : il permet de ménager des séparations. Ses fonctions sont donc polyvalentes. Mais de quoi se compose un treillage ? Quels sont ses différents éléments ? Dans cet article, on fait le point sur les éléments composant un treillage.

La composition d’un treillage : les différents éléments qui le constituent

Un treillage se compose de plusieurs éléments ayant tous une fonction bien spécifique.

Voici sa composition en détail :

  • Le bâti : cet assemblage de montants et de traverses en chevrons est l’élément sur lequel est fixé un treillage ou un palis isolé.
  • Le berceau : celui-ci correspond à un treillage dont le dessus se termine par un cintre en forme de voûte.
  • L’espalier : cet élément fait référence à un petit treillage dont la hauteur d’appui est non loin d’un mur du jardin. L’espalier permet d’attacher les branches des arbres fruitiers.
  • La maille : elle correspond aux compartiments du treillage. Elle peut représenter un carré vide, un losange…
  • L’habillure : c’est un joint fait en flûte, autrement dit en pointe par l’extrémité d’un montant de treillage.
  • Le doublis ou redoublis : c’est la partie basse du treillage. Le vide entre chaque échalas n’est pas laissé tel quel : il est rempli par d’autres échalas à une certaine hauteur.
  • Le frisage : ce dernier correspond à des ouvrages de treillages constitués de lattes et d’autres bois très minces.
  • La garniture : celle-ci est les parties du treillage composant plusieurs compartiments. Leur fonction est précise : elles servent à remplir le vide entre les bâtis.
  • Le palis : cet élément fait référence à un treillage isolé servant à clore un terrain. La plupart du temps, il est conçu avec de gros échalas liés les uns contre les autres.
Autres sujet :   L'arrosage des plantes d'intérieur en hiver

Si vous souhaitez en savoir plus sur le treillage, nous vous proposons notre article sur : l’histoire du treillage. Vous en saurez ainsi plus sur ses origines et ses premières utilisations.

Les types de treillages : les matières disponibles

Si un treillage se compose des éléments ci-dessus, un tel aménagement est disponible en différentes matières. Le modèle le plus simple est celui en bois (en pin ou encore en bambou). En plus de se replier sur lui-même pour un stockage plus facile, le treillage en bois est proposé à un prix abordable. Lors de votre achat, il est important de choisir un modèle en bois imputrescible tel que le bois exotique ou le chêne pour une durée de vie plus longue.

Autres modèles de treillages disponibles : ceux en acier et ceux en fer forgé. Ces derniers constituent un véritable ornement et une décoration murale à part entière. De plus, ils donnent une note très élégante au jardin.

Les raisons d’installer un treillage

Le treillage se décline donc en plusieurs matières, couleurs et formes. Il peut s’utiliser pour habiller les côtés d’une maison, pour décorer un espace en particulier, pour créer des séparations ou pour supporter des plantes grimpantes. Les treillages offrent donc plusieurs possibilités d’utilisation à la maison. De plus, leur légèreté les rend faciles à transporter et à mettre en oeuvre. Selon vos envies, vous pouvez installer votre treillage contre un mur ou devant une façade.

Autres sujet :   Comment choisir son brise vue ? Nos conseils

Et voici. Vous connaissez désormais les différents éléments d’un treillage. Comme vous avez pu le voir, cet aménagement se compose d’éléments spécifiques, ayant tous une fonction bien précise. Si vous souhaitez installer un treillage chez vous, choisissez-en un dont la forme et la couleur s’intègreront bien à l’architecture de votre maison. Votre treillage fera ainsi tout de suite son effet !