Treillages Martin : sujets sur la décoration exterieure / intérieure » Le métier de jardinier

Le métier de jardinier

travailler comme jardinier

Le métier de jardinier est un métier d’opérateur technique : il crée, aménage et entretient des espaces verts que ce soit des parcs, des jardins ou des terrains de sports… Il peut travailler pour des particuliers, des entreprises ou pour une administration publique.

Quels sont le rôle et les missions du jardinier ?

  • préparation des sols en vue d’effectuer les semis et les plantations de végétaux : terrassement, drainage, désherbage mais également prévoir de quoi les protéger des intempéries.
  • préparer le terrain pour l’engazonnement en utilisant les méthodes adaptées à la topographie du sol ainsi que l’installation des équipements nécessaires à l’entretien (arrosage intégré, éclairage, grillages…).
  • réaliser la maçonnerie légère et les petits travaux de maintenance (bordures, dalles, pavés, treillage standard ou encore treillage bois sur mesure…).

Le jardinier doit également réaliser les procédures nécessaires à l’entretien des espaces verts :

  • débroussailler, ramasser les feuilles mortes et les détritus, décapage de la mousse.
  • tailler les arbres et arbustes afin de réaliser des formes particulières avec une orientation esthétique définie.
  • favoriser la croissance des plantes en fonction de leurs besoins (eau, engrais, traitements phytosanitaires…).
  • nettoyer les machines, les outils dont le jardinier a besoin pour effectuer son travail (comme les tondeuses à moteur, les tracteurs, les aspirateurs à feuilles, les pelles)
Autres sujet :   Comment bien choisir une plante grimpante ?

Dans quel cadre le jardinier travaille-t-il ?

Le jardinier exerce généralement au sein d’une entreprise privée de paysagiste, d’aménagement des espaces verts ou auprès d’une collectivité territoriale ( municipalité, conseil général). Travaillant sous l’égide d’un conducteur de travaux ou d’un paysagiste, ses missions dépendent de son employeur et des projets, il se doit d’être flexible et polyvalent puisqu’il effectue ces taches dans des conditions météorologiques variées et des environnements différents. Le jardinier peut aussi collaborer avec un architecte dans le cadre de projets très particuliers.
Le jardinier possède une connaissance approfondie des végétaux (culture, floraison, entretien et plantation, engazonnement) mais également des matériaux, des techniques de maçonnerie paysagère et d’arrosage nécessaires pour son métier. Pour réaliser pleinement ses missions, le jardinier doit disposer du sens de l’initiative et d’une bonne condition physique ainsi que de bonnes aptitudes commerciales. Le jardinier doit être rigoureux et minutieux pour effectuer un travail soigné.

Pour devenir jardinier, plusieurs formations existent :

  • CAPA Travaux paysagers
  • BAC PRO Aménagements paysagers
  • Brevet Professionnel Agricole Travaux d’aménagements paysagers, spécialité Travaux de création et d’entretien
  • Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) maçonnerie paysagère

Le jardinier peut évoluer dans sa carrière et obtenir un poste d’agent paysagiste en suivant une formation complémentaire spécifique, il peut également se spécialiser dans un secteur précis (installation d’arrosage intégré, élagage, maçonnerie ou encore jardinier pour terrain de golf…)
Il peut évoluer au sein d’une entreprise et devenir chef d’équipe, chef de projet ou responsable de jardinerie. En développant une expérience d’encadrement du personnel, il lui est possible par la suite de créer son entreprise. Il est possible d’exercer sans diplôme, mais il est plus facile de trouver un emploi dans le secteur en étant formé.
Le salaire d’un jardinier oscille entre 1400 euros et 1600 euros brut, en tant qu’indépendant ses revenus dépendent du nombre et de la taille de ses clients.

Autres sujet :   Plantes grimpantes : comment bien les planter ?